jeudi 15 décembre 2011

Un chou farci pas commun

Merci Eric pour cette recette !

Chou farci au poisson


Ingrédients (pour 5 personnes) :
1 chou vert, 400g de merlan, 400g de crevettes roses cuites
2 oignons, 1 gousse d’ail, persil
150g de mie de pain, 15 cl de lait, 1oeuf
1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse, beurre, sel, poivre

Préparation :

Faire blanchir les grandes feuilles de chou à l’eau bouillante salée. Réserver le cœur.
Décortiquer les crevettes. Mixer le poisson avec l’œuf et la crème fraîche.
Faites tremper la mie de pain dans le lait. Hacher l’oignon et l’ail. Emincer finement le cœur du chou et faites-le étuver doucement dans le beurre.
Dans le saladier, mélanger à la fourchette le poisson mixé, les crevettes décortiquées, la mie de pain essorée, les oignons, l’ail, le persil et le chou étuvé. Saler et poivrer.
Tapisser le panier du cuit vapeur avec les grandes feuilles de chou. Garnir avec la farce puis recouvrir avec le reste de chou.
Cuire 30 minutes à la vapeur.

lundi 12 décembre 2011

pour changer de la betterave cuite en entrée..!

Voici quelques petites recettes un peu plus originales pour cuisiner la betterave rouge. Si vous en avez d'autres, laissez les dans vos commentaires !


Soupe de betteraves rouges


Ingrédients (pour 1 litre) :
2 betteraves rouges crues
le jus d’1 demi citron
eau
crème fraîche
1 oignon

Préparation :

Eplucher les betteraves crues et les couper en rondelles aussi fines que possible, ou en petits morceaux.
Faire cuire les betteraves dans 1 litre d’eau salée.
Quand elles sont cuites (30 à 40 minutes), passer la soupe au chinois ou au mixer électrique. On doit obtenir une consistance de velouté (ajuster la quantité d’eau si nécessaire).
Ajouter le jus de citron et la crème fraîche (environ 10 cl, en fonction de votre goût).
Servir la soupe dans des petits bols individuels accompagnée de l’oignon coupé en rondelles et roussi à la poêle.



Bavarois de betteraves

Ingrédients (pour 6 ramequins) :

- 250 g de betteraves cuites
- 2 gousses d’ail
- 1 cuillère à café de gingembre
- 100 g de fromage blanc
- 20 cl de crème liquide entière
- le jus d’1 demi citron
- quelques graines de cumin ou de fenouil.
- 5 feuilles de gélatine ou 1 cuillère à café rase d’agar agar.
- sel, poivre


Préparation :


Couper en dés fins (environ 5 mm) les betteraves et les faire chauffer avec le gingembre, 1 petite gousse d’ail et le cumin (et l’agar agar si vous l’utilisez) pendant 1/4 h en mélangeant et en écrasant régulièrement. Mixer et verser le contenu dans un saladier. Verser le jus de citron. Laisser refroidir.
Mélanger 100 g de fromage blanc avec le coulis. Monter les 20 cl de crème liquide en chantilly.
Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole avec un fond d’eau chaude (5 ml pas plus), faire fondre les 5 feuilles de gélatine. Verser la gélatine liquide dans le fromage blanc en remuant efficacement, puis verser la chantilly en remuant délicatement.
(Si vous utilisez l’agar agar, l’incorporer dès la première étape de cuisson des betteraves).

Préparer les ramequins en recouvrant d’une feuille de film alimentaire le fond de chacun d’eux. Verser la préparation dans ces ramequins et réfrigérer 6 h.

Servir à l’assiette en démoulant, avec des toasts aillés.

mercredi 7 décembre 2011

le chou rave en cuisine

Potage de chou rave

Ingrédients (pour 5 personnes) :
1 beau chou rave
1 oignon
2 pommes de terre
1 pincée de cumin
0,5 litre (minimum) d’eau ou de bouillon de volaille.

Préparation :
Faire rissoler l’oignon dans une casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Ajouter le chou coupé en morceaux. Couvrir d’eau ou de bouillon.
Après 10 minutes, ajouter les pommes de terre coupées en morceaux et le cumin.
Laisser cuire environ 30 minutes puis mixer. Ajouter du bouillon si nécessaire, selon la consistance souhaitée.


Gratin de chou rave

Ingrédients (pour 6 personnes) :
1 beau chou rave (1,5 kg)
2 tranches de poitrine fumée, en lardons
sauce béchamel : 40 g de beurre, 50 g de farine, 0, 5 litre de lait, sel, noix de muscade.
fromage râpé

Préparation :

Peler le chou et le couper en lamelles de 3 à 4 mm.
Faire blanchir ces lamelles dans une cocotte avec un peu de sel pendant environ 15 minutes.

Préparer la béchamel : faire fondre le beurre à feu doux. Ajouter la farine en pluie et laissez cuire quelques instants sur feu doux en tournant à la cuillère de bois. Verser alors le lait froid petit à petit sans cesser de tourner. Saler, râper un peu de noix de muscade et laisser cuire 5 minutes en continuant de tourner, le temps pour la préparation d’épaissir un peu.

Quand les choux sont cuits, les égoutter puis les disposer dans un plat à gratin : une couche de chou, une couche de lardons, une couche de béchamel. Répéter. Couvrir la dernière couche de béchamel avec du fromage râpé.

Cuire au four th. 7 pendant 20 minutes.





le chou rave est également très bon cru, râpé !

jeudi 1 décembre 2011

Pour Noël, éteignez les guirlandes !

Comme chaque année,
Novembre à peine terminé,
les guirlandes et décorations lumineuses sont allumées,
dans les villes et chez les particuliers.

Ceci pourrait être le début d'un joli conte de Noël mais malheureusement le sujet ne s'y prête pas.
Nombreuses municipalités en sont revenues de ces décorations lumineuses à chaque coin de rue, et font en sorte de diminuer les coûts sur ce poste (en disposant moins de décorations ou des systèmes plus économes en énergie : c'est le cas de la ville de Lyon lors de la fête des Lumières).

Mais certains "particuliers", c'est à dire de sympathiques gens comme vous et moi, se sentent obligés (ou cela leur fait-il vraiment plaisir ?) d'affubler leur maison, balcons et jardins de ces magnifiques décorations lumineuses, c'est à dire car c'est là où nous mène le sujet : ELECTRIQUES. (je doute en effet que beaucoup d'entre elles fonctionnent à l'énergie solaire, photovoltaïque ou éolienne). A quoi bon puisque pendant ce temps là ils sont bien au chaud chez eux, volets fermés et ne profitent donc pas de ce spectacle qui s'offre au passant.
Je laisse de côté ces considération esthétiques pour insister davantage sur le côté écologique et citoyen (apparemment peu présent chez nos décorateurs en question). A l'heure où la question de l'économie d'énergie est plus que d'actualité, à l'heure où le débat sur la production d'énergie est (re)lancé (nucléaire, charbon, renouvelable..), à l'heure où la réduction de nos consommations en énergie est VITALE, il est grand temps de faire preuve d'un minimum de bon sens et de citoyenneté en limitant (pour ne pas dire en évitant) les consommations superflues.

Alors pour Noël, soyez sympas : éteignez les guirlandes.
Merci !